catégorie ‘Conf’

Colloque Pierre Clastres / Imec

lundi 6 novembre 2017

« En marge des archives » est la deuxième édition d’un atelier en partenariat avec l’Imec, mené sur un semestre avec les étudiants de 4ème année. Il s’agit d’hériter d’un fonds d’archives que l’Imec choisit de valoriser afin que les étudiants l’investissent dans le cadres de leurs recherches. Les étudiants se sont retrouvés face à un fonds exceptionnellement riche en terme de variétés de documents (carnets, manuscrits, lexique, croquis, photographies, cartographie, articles, …), créant une sorte de récit mythologique éclaté, traversant les supports. Ils ont pu présenter leurs travaux à la fin de la première journée de colloque sur Pierre Clastres, à l’Imec, et montrer la diversité des propositions graphiques qu’un tel fonds peut initier formellement.

Manon Brassart lisant des extraits de « Chroniques des indiens Guayaki » de Pierre Clastres en lien avec une projection photographique © photo de Sarah Fouquet

Gabriel Courrier présentant son édition © photo de Sarah Fouquet

Performance dessinée d’Adrien Bernardet © photo de Sarah Fouquet

Performance dessinée d’Adrien Bernardet © photo de Sarah Fouquet

Évelise Millet, invitée du workshop illustration

dimanche 22 octobre 2017

Evelise Millet est artiste et éditrice. Après un premier cycle d’études à l’ESAL Épinal, en image et narration, elle est diplômée de l’option Com mention éditions en 2013 avec les félicitations du jury. Elle développe un travail multimédia autour de la question du dessin et de l’édition, questionne les statuts de l’image et de ses différents supports d’exposition et de diffusion. Lauréate du prix Dess(e)ins en 2013, elle expose régulièrement son travail (Lendroit éditions à Rennes, Le laboratoire à Lyon, la Bibliothèque Forney à Paris…) et participe à de nombreux salons d’édition. Elle est co-fondatrice de la maison d’édition Caroline Karst avec Nicolas Roussel, designer graphique.

Evelise Millet sera l’invitée du workshop illustration organisée par l’option design graphique et la mention éditions du 6 au 10 novembre.

Visiter son site > evelisemillet.fr

« Plateau », 2014
75 x 109 cm, graphite et crayon de couleur sur papier Montval © Evelise Millet

« Plan de projection », 2014, crayon noir sur papier © Evelise Millet

 

« Los Cabos », 2014,56 x 76 cm, graphite sur papier Arches © Evelise Millet

« Veduta » (perspective atmosphérique), 2017, noir de fumée sur verre, tablette lumineuse, bois, 25 x 18 x 18 cm © Evelise Millet

« Arrière-paysage », 2015
8m x 2m, bardage acier blanc avec profil anti-affiche, vinyl adhésif, bois © Evelise Millet

Enregistrer

Enregistrer

Colloque Pierre Clastres / 25 et 26 octobre 2017

mercredi 4 octobre 2017

Affiche réalisée par Eudes Ressencourt, étudiant de 5ème année Com

Les étudiants de l’atelier « En marge des archives » organisé par l’option Com-Éditions, en partenariat avec l’IMEC et la MRSH, présenteront leur travail le 25 octobre à l’Imec lors du colloque « Pierre Clastres, d’une ethnologie de terrain à une anthropologie du pouvoir ».

25 & 26 octobre 2017
IMEC, abbaye d’Ardenne et MRSH Campus 1, Caen

 

À l’occasion des 40 ans de sa disparition, Anamnèse a décidé de rendre hommage à Pierre Clastres. Anthropologue spécialiste de l’Amérique du Sud (Paraguay, Brésil) formé dans la tradition structuraliste par Claude Lévi-Strauss lui-même, Pierre Clastres a pris ses distances avec cette tradition en proposant une épistémologie originale et complexe capable de renouveler la discipline.

L’esprit libertaire qui alimente ses écrits, à l’instar de La Société contre l’État, a offert une contribution majeure à l’anthropologie politique. À la fois critique du structuralisme et de l’économisme qu’incarnent les analyses marxistes orthodoxes de l’époque, son travail continue d’alimenter les réflexions d’universitaires comme de personnes impliquées dans des mouvements politiques. Son approche particulière qui trouve des continuateurs dans le champ anthropologique français ou américain, se pose comme un détour incontournable pour qui prétend produire une pensée sur l’État, le pouvoir, ou encore la guerre.

Ce colloque vise à réaffirmer l’importance des apports de Pierre Clastres, en présentant des travaux revisitant ses recherches ethnologiques, ses réflexions sur la chefferie et l’État, ou en interrogeant ses hypothèses sur la violence.

Les archives de Pierre Clastres sont consultables à l’IMEC-Abbaye d’Ardenne où elles sont conservées depuis 2011.

> Voir le programme complet du colloque

Mercredi 25 octobre à l’IMEC
Abbaye d’Ardenne
14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Jeudi 26 octobre
MRSH
Campus 1
Esplanade de la paix
14000 Caen

Entrée libre
Inscriptions obligatoires pour les repas avant le 30 septembre : 16 euros
pierre-alexandre.delorme@unicaen.fr ou
clement.poutot@unicaen.fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pressez-vous #9 / Rencontre avec Christophe Besse

jeudi 30 mars 2017

Dans le cadre du partenariat avec le CLEMI et l’Académie de Caen, Christophe Besse est venu animé un atelier de dessin de presse avec le étudiants à destination d’une classe média du Lycée Victor Hugo, accompagnée de leurs enseignantes Anne-Sophie Fouénard et Catherine Dulongchamp. Dans la foulée de cet atelier Christophe Besse a présenté son travail lors d’une conférence ouverte au public.

Merci à Emma Griffon, déléguée académique d’avoir rendu cette rencontre possible.

Présentation de l’exposition par Christophe Besse, Biche et les étudiants de design graphique © photo de Sarah Fouquet

Atelier de dessin de presse avec la classe média © photo de Maud Gatellier

dessins réalisés par deux élèves du lycée Victor Hugo © photo de Maud Gatellier

 

Conférence-débat avec Christophe Besse et le public © photo de Maud Gatellier

 

Pressez-vous #9

mardi 14 mars 2017
 
	

Pour sa 9ème édition de Pressez-vous, l’ésam de Caen/Cherbourg fait la part belle à toutes les images graphiques d’actualité, de tous types (affiches, dessins de presse, illustrations, reportages dessinés…). L’actualité, dont les ressources sont intarissables et chaque jour plus surprenantes, invite donc autant les étudiants que les professionnels à croiser leurs regards. La crise des réfugiés indigne. L’élection de Trump aux États-Unis inquiète. La campagne électorale préoccupe… D’ une image à l’autre les signes s’entrechoquent, s’interpellent, se répondent, traversant les supports, changeant de format ou d’écriture. Cet ensemble d’expositions dessine les contours d’un paysage certes tourmenté et dont les perspectives sont plus qu’incertaines, mais la simple existence de ces images garantit notre pouvoir de discernement, de libre expression et de projection dans l’avenir. Nous pouvons prendre le pouls du monde, en attendant l’année prochaine.

Télécharger le dossier de presse > ici

Informations pratiques

Inauguration le mardi 21 mars
18h Rencontre-discussion avec Christophe Besse, auditorium
19h Vernissage des exposition, atrium

Exposition du 21 mars au 7 avril 2017
du lundi au vendredi de 10h à 18h30
ésam Caen/Cherbourg – site de Caen
17 cours Caffarelli
14000 Caen

Évènement organisé par les étudiants de 2ème année de l’option design graphique de l’ésam Caen/Cherbourg

relations extérieures /partenariats / presse
Maud Gattelier, Paul-Aymar Greuet, Marie Guiborat, Lola Li, Agathe Ruelland

communication visuelle
Léa Arnaud, Simon Bouvier, Charly Derouault, Mathilde Kappler, Cem Tasci, Maxime Urbain

scénographie d’exposition
Hugo Alvarez, Gwendoline Chicot, Maurine Gautier, Valentin Guesdon, Aude Fatus, Julie Noel

fabrication
Charlène Astier, Omar Chaaban, Se Ho Kim, Juliette Lebourgeois, Heeseo Park

coordination générale
Sarah Fouquet

responsable de la communication
Sophie Kerleaux

déléguée académique pour l’éducation
aux médias d’information

Emmanuelle Griffon

partenaires
Académie de Caen, Centre pour l’éducation aux médias d’information, École Supérieure d’art de Cambrai, Graphisme en France

« Design & Société », Cycle de conférences design graphique

jeudi 16 février 2017

Conception graphique : Arthur Billaud / Fonte numérique : Commune de Sébastien Marchal

 

« Design et société »

Chaque jour, le design s’insinue dans nos vies, plaçant l’usager au cœur de sa réflexion. Soucieux de son impact, généreux dans ses propositions, il influence notre perception du monde et altère nos rapports aux autres. Le design est une discipline qui vise à donner forme aux idées, à fabriquer des scenarii plus qu’à multiplier les objets prétendument nouveaux. Il interroge nos usages plus qu’il ne prétend systématiquement trouver des solutions fonctionnelles. Notre époque contemporaine, dans toute sa complexité, place le design à la croisée des enjeux, à la fois éthiques, sociologiques, économiques, techniques. Ses espaces d’intervention ne cessent de se déplacer de la sphère privée à la sphère publique. Comme l’histoire l’a déjà prouvé, que ce soit au XIXe siècle avec le mouvement Arts & Crafts, ou bien au XXe siècle avec l’école du Bauhaus, le design est capable de participer très activement à des projets de société plus égalitaire, d’améliorer des usages et de diffuser des idées novatrices.. Au vue des mutations perpétuelles de notre paysage social et politique, comment le rôle du design peut-il se renouveler? Le design doit-il simplement s’adapter aux contextes, ou bien peut-il proposer des alternatives aux schémas actuels de nos sociétés? En quoi, le design a-t-il un réel pouvoir de suggestion sur notre avenir commun?

 

Mercredi 1er mars > Des cris, des corps, des formes, des ires : graphisme et société, Sébastien Marchal, designer graphique et dessinateur de caractères

Mercredi 8 mars > Éthiques et champs d’action du design graphique français : état des lieux, Yann Aucompte, professeur de design graphique, agrégé d’Arts Appliqués, doctorant Paris VIII, sous la direction de Roberto Barbanti, dans le cadre de l’EDESTA, TEAMeD-AIAC, graphismeartimplique.design

Mercredi 15 mars > La refabrication, pour une appropriation des objets, Léa Barbier , designer objet, leabarbier.fr

Mercredi 29 mars > Design des politiques publiques : quand le design s’attaque à la bureaucratie, Laura Pandelle, designer de services et Lilas Ozanne designer graphique stagiaire, la27eregion.fr

Mercredi 5 avril > Design, révolution urbaine et critique de la vie quotidienne. Regards sociologiques pour une politique de l’émancipation. , Simon Le Roulley, sociologue, CERReV, Université de Caen Normandie

Ce cycle de 5 conférences proposé par l’option design graphique est ouvert à l’ensemble des étudiants de l’école ainsi qu’au public extérieur.
> 18h à l’auditorium

Enregistrer

Enregistrer

Rencontre avec Henri Raynal

lundi 21 novembre 2016

Le colloque consacré à l’œuvre d’Henri Raynal s’est tenu en présence de l’auteur à l’Imec, les 17 et 18 novembre derniers. Sur invitation de François Bordes (chargé de mission sciences humaines à l’Imec) et Jean-Paul Rogues (maître de conférences à l’Université de Caen, membre de l’équipe LASLAR, spécialiste de l’œuvre d’Henri Raynal), les étudiantes de l’ésam ont pu présenter les projets menés lors de l’atelier « En marge des archives » . Elles ont pu exposer leurs expérimentations graphiques et expliquer leur cheminement de pensée devant une assemblée composée de chercheurs avertis mais surtout devant Henri Raynal dont l’œuvre les a mobilisées et passionnées des mois durant.

Leurs ouvrages ont pu être exposés au public le temps du colloque. Leurs interventions et la qualité de leurs réalisations ont été remarquées et saluées par le public et Henri Raynal lui-même. L’atelier s’est donc officiellement clos avec cette belle restitution et l’accueil chaleureux qui lui a été fait.

Bravo à Eunbi Cho, Clémentine Graciès, Kyungmin Lee, Louise Robin, Mathilde Sevaux pour leurs réalisations et merci à Amalia Vargas pour son prêt du module d’exposition.

 

Projection de l'ouvrage de Clémentine Graciès durant la discussion © Sarah Fouquet, 2016

Projection de l’ouvrage de Clémentine Graciès durant la discussion © Sarah Fouquet, 2016

Les intervenants découvrent les ouvrages © Sarah Fouquet, 2016

Les intervenants consultent les différents ouvrages © Sarah Fouquet, 2016

Henri Raynal découvrant les ouvrages © Sarah Fouquet, 2016

Henri Raynal découvrant les ouvrages © Sarah Fouquet, 2016

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Colloque Henri Raynal / Imec

lundi 7 novembre 2016
Affiche réalisée par Kyungmin Lee, étudiante de 5e année Éditions © 2016

Affiche réalisée par Kyungmin Lee, étudiante de 5e année Éditions © 2016

Colloque « Nouvelles locales du Tout. Henri Raynal »

Colloque international organisé par le LASLAR et le CERReV de l’université de Caen Normandie en partenariat avec l’IMEC et l’ésam

Henri Raynal est un auteur prolifique qui ne cesse d’écrire depuis 50 ans. Sa production concerne aussi bien le roman que la philosophie, la critique d’art et l’essai littéraire. Sa route a croisé celle d’auteurs très célèbres (de Sollers à Breton ou Munier), et cependant, du fait de sa profonde originalité, il est demeuré mal connu, toujours aux marges du milieu littéraire où il a pourtant quelques admirateurs inconditionnels. Or, il est important que l’université assure sa vocation de tête-chercheuse en mettant au jour des œuvres destinées à se déployer dans le patrimoine national.

Ce colloque s’inscrit dans deux axes du LASLAR : la valorisation des archives de l’IMEC et du patrimoine normand et la réflexion sur l’image qui, dans la diversité de l’œuvre de Raynal, occupe une place importante.

Télécharger le programme

17 (à partir de 10h) & 18 novembre 2016 (à partir de 9h30)
IMEC, abbaye d’Ardenne, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Enregistrer

Conférence Véronique Joumard, Huz & Bosshard et Michel Gauthier

dimanche 6 novembre 2016

Dans le cadre de l’exposition de Véronique Joumard actuellement présentée au Le Frac Normandie Caen, une conférence proposera un dialogue entre l’artiste, les graphistes Huz & Bosshard, spécialisés dans le design éditorial et le critique d’art Michel Gauthier.

Voir le journal de l’exposition ici

Conférence-rencontre mardi 8 novembre 2016 à 18h30 à l’ésam Caen/Cherbourg site de Caen

_

Huz & Bosshard est le diminutif pour Olivier Huz et Ariane Bosshard, graphistes associés depuis 2008-09. Olivier est diplômé de l’école des Arts décoratifs de Strasbourg et travaille depuis 2001. Ariane l’a rejoint après l’obtention d’un master en typographie à La Cambre Ensav, Bruxelles, en 2009.
Tous deux travaillent dans le champ culturel avec une spécialisation dans le design éditorial, d’où la réalisation de nombreux catalogues d’expositions (ANRT, Musée d’Orsay, Mucem, Palais de Tokyo…) et de monographies d’artistes (Véronique Joumard, Virginie Barré, Mrzyk & Moriceau…).

monographie de Véronique Joumard, paru en 2010 aux Presses du réel © Huz & Bosshard

monographie de Véronique Joumard, 2010, les presses du réel © Huz & Bosshard

monographie de Véronique Joumard, paru en 2010 aux Presses du réel © Huz & Bosshard

monographie de Véronique Joumard, 2010, les presses du réel © Huz & Bosshard

 

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

 

 

 

 

« Penser Designer », Cycle de conférences design graphique

lundi 15 février 2016
visuel © Anaïs Allias & Adèle Mabire, 2016

visuel © Anaïs Allias & Adèle Mabire, 2016

Comme chaque année l’option design graphique organise au second semestre un cycle de 5 conférences, et pour cette nouvelle édition, en partenariat avec Graphisme en France (www.cnap.graphismeenfrance.fr), nous parlerons de la pensée en design, dans une approche ouverte de la discipline (design typographique,design objet, design graphique) à travers les interventions de 3 designers, d’une conservatrice et d’une philosophe.
Ces conférences sont ouvertes à l’ensemble des étudiants de l’école ainsi qu’au public, elles débutent à 18h à l’auditorium.

 

« Penser/Designer »


Lorsque les écoles d’art françaises ont décidé, il y a une dizaine d’années, de fonder les options design graphique, supplantant les historiques formations de graphisme, elles ont de fait admis que cette discipline s’inscrivait dorénavant dans un champ bien plus étendu d’action mais également de pensée. Le designer n’est plus celui qui arrive de façon isolée en aval des réflexions pour en dessiner simplement les contours. Graduellement il est invité à intervenir en amont des phases de conception. La place de la recherche est devenue centrale dans sa démarche. 
Toute commande, publique ou privée, comprend son lot de contraintes mais avant tout elle crée un contexte unique qui sera le laboratoire interstitiel du designer. 
Aucun designer ne conçoit une image, ne fabrique un objet, ne modifie un usage, sans mettre en place un véritable processus de réflexion et une méthodologie de travail qui s’inscrivent dans le temps.
Ce cycle de conférences s’attardera sur cette temporalité singulière qu’est l’avant-projet. Ce temps où les idées se formulent par esquisses, par maquettes, par pré-visualisation, par tous les outils et les dispositifs qui participent à la préfiguration du projet à venir. Comment s’opère alors le processus de création en design ? Par quels moyens médiatiser la recherche en design ? Soit, comment rendre lisible une pensée encore mouvante ?

23 février > Thomas Huot-Marchand, designer typographique et directeur de l’ANRT
http://www.thomashuotmarchand.com/
http://www.anrt-nancy.fr/
2 mars > Matali Crasset, designer objet
http://www.matalicrasset.com/
9 mars > Laurent Ungerer, designer graphique
http://www.c-album.fr/
30 mars, Cloé Pitiot, conservatrice design au Centre Pompidou
20 avril, Manola Antonioli, philosophe