Projet « Vis-à-vis »


Dans le cadre du Mois de l’Architecture à Caen, ces trois étudiants à l’Ecole Supérieure des Arts et Médias ont investi l’espace urbain caennais au travers de différentes installations. Des protubérance organiques d’Alexandre Tourgis, des façades miniatures de Lazslo Szklorz aux cache cache dans les barrières de Marie-Claire Courtois. Ces étudiants vous proposent une ballade dans la ville à la recherche de leurs interventions dans l’espace public.

Cache-Cache
Marie-Claire Courtois

Jouant avec le mobilier urbain; plus particulièrement les barrières; Marie-Claire met en place un jeu de cache-cache avec l’espace public nous interpellant sur le regard que l’on porte à notre environnement quotidien.

Excroissance
Alexandre Tourgis

Alexandre fait sortir des brèches murales des protubérances organiques telles des virus. Envahissant alors l’espace urbain, apportant une touche de fantaisie dans la ville.

Façades
Laszlo Szklorz

Laszlo utilise les compteurs électriques pour recréer des facades d’immeubles miniatures.