catégorie ‘rencontre’

Colloque Pierre Clastres / 25 et 26 octobre 2017

mercredi 4 octobre 2017

Affiche réalisée par Eudes Ressencourt, étudiant de 5ème année Com

Les étudiants de l’atelier « En marge des archives » organisé par l’option Com-Éditions, en partenariat avec l’IMEC et la MRSH, présenteront leur travail le 25 octobre à l’Imec lors du colloque « Pierre Clastres, d’une ethnologie de terrain à une anthropologie du pouvoir ».

25 & 26 octobre 2017
IMEC, abbaye d’Ardenne et MRSH Campus 1, Caen

 

À l’occasion des 40 ans de sa disparition, Anamnèse a décidé de rendre hommage à Pierre Clastres. Anthropologue spécialiste de l’Amérique du Sud (Paraguay, Brésil) formé dans la tradition structuraliste par Claude Lévi-Strauss lui-même, Pierre Clastres a pris ses distances avec cette tradition en proposant une épistémologie originale et complexe capable de renouveler la discipline.

L’esprit libertaire qui alimente ses écrits, à l’instar de La Société contre l’État, a offert une contribution majeure à l’anthropologie politique. À la fois critique du structuralisme et de l’économisme qu’incarnent les analyses marxistes orthodoxes de l’époque, son travail continue d’alimenter les réflexions d’universitaires comme de personnes impliquées dans des mouvements politiques. Son approche particulière qui trouve des continuateurs dans le champ anthropologique français ou américain, se pose comme un détour incontournable pour qui prétend produire une pensée sur l’État, le pouvoir, ou encore la guerre.

Ce colloque vise à réaffirmer l’importance des apports de Pierre Clastres, en présentant des travaux revisitant ses recherches ethnologiques, ses réflexions sur la chefferie et l’État, ou en interrogeant ses hypothèses sur la violence.

Les archives de Pierre Clastres sont consultables à l’IMEC-Abbaye d’Ardenne où elles sont conservées depuis 2011.

> Voir le programme complet du colloque

Mercredi 25 octobre à l’IMEC
Abbaye d’Ardenne
14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Jeudi 26 octobre
MRSH
Campus 1
Esplanade de la paix
14000 Caen

Entrée libre
Inscriptions obligatoires pour les repas avant le 30 septembre : 16 euros
pierre-alexandre.delorme@unicaen.fr ou
clement.poutot@unicaen.fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pressez-vous #9 / Rencontre avec Christophe Besse

jeudi 30 mars 2017

Dans le cadre du partenariat avec le CLEMI et l’Académie de Caen, Christophe Besse est venu animé un atelier de dessin de presse avec le étudiants à destination d’une classe média du Lycée Victor Hugo, accompagnée de leurs enseignantes Anne-Sophie Fouénard et Catherine Dulongchamp. Dans la foulée de cet atelier Christophe Besse a présenté son travail lors d’une conférence ouverte au public.

Merci à Emma Griffon, déléguée académique d’avoir rendu cette rencontre possible.

Présentation de l’exposition par Christophe Besse, Biche et les étudiants de design graphique © photo de Sarah Fouquet

Atelier de dessin de presse avec la classe média © photo de Maud Gatellier

dessins réalisés par deux élèves du lycée Victor Hugo © photo de Maud Gatellier

 

Conférence-débat avec Christophe Besse et le public © photo de Maud Gatellier

 

Conférence Véronique Joumard, Huz & Bosshard et Michel Gauthier

dimanche 6 novembre 2016

Dans le cadre de l’exposition de Véronique Joumard actuellement présentée au Le Frac Normandie Caen, une conférence proposera un dialogue entre l’artiste, les graphistes Huz & Bosshard, spécialisés dans le design éditorial et le critique d’art Michel Gauthier.

Voir le journal de l’exposition ici

Conférence-rencontre mardi 8 novembre 2016 à 18h30 à l’ésam Caen/Cherbourg site de Caen

_

Huz & Bosshard est le diminutif pour Olivier Huz et Ariane Bosshard, graphistes associés depuis 2008-09. Olivier est diplômé de l’école des Arts décoratifs de Strasbourg et travaille depuis 2001. Ariane l’a rejoint après l’obtention d’un master en typographie à La Cambre Ensav, Bruxelles, en 2009.
Tous deux travaillent dans le champ culturel avec une spécialisation dans le design éditorial, d’où la réalisation de nombreux catalogues d’expositions (ANRT, Musée d’Orsay, Mucem, Palais de Tokyo…) et de monographies d’artistes (Véronique Joumard, Virginie Barré, Mrzyk & Moriceau…).

monographie de Véronique Joumard, paru en 2010 aux Presses du réel © Huz & Bosshard

monographie de Véronique Joumard, 2010, les presses du réel © Huz & Bosshard

monographie de Véronique Joumard, paru en 2010 aux Presses du réel © Huz & Bosshard

monographie de Véronique Joumard, 2010, les presses du réel © Huz & Bosshard

 

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

catalogue du Prix Fernand Baudin, 2010, Bruxelles Export, WBI, AWEX © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006 © Huz & Bosshard

 

 

 

 

Anne-Lise Boutin, invitée du workshop illustration

mardi 11 octobre 2016

Diplômée de l’Ensad, Anne-Lise Boutin est illustratrice aussi bien pour la presse que pour l’édition jeunesse. Elle travaille pour la presse quotidienne (Libération, Le Monde, The New York Times…), surtout sur les sujets de société, dont les faits divers, thème récurrent depuis son projet de diplôme, mais elle développe aussi des séries d’images pour des périodiques (M – Magazine du Monde, Harvard Business Review, Causette, Feuilleton, New York Times Sunday Book Review, Revue XXI…) et surtout pour l’édition jeunesse (Actes Sud Junior, les Éditions du Rouergue, Didier Jeunesse, Rue du Monde…). Son travail inspiré du papier découpé bannit le trait et compose avec des associations très subtiles de couleurs. Ses images empreintent au symbolisme et à l’art populaire mexicain. Elle est représentée en France par l’agence d’illustrateurs Costume 3 pièces.

Conférence le lundi 28 novembre à 9h, Labo DG

Workshop du 28 novembre au 2 décembre

Présentation des travaux le 2 décembre à 16h, atelier 12

 

anne-liseboutin_3

Gommettes Circus © Anne-Lise Boutin

 

anne-liseboutin_2

Il était une fois les filles / ed. Actes Sud © Anne-Lise Boutin

Guide du mieux vivre ensemble - Patrick Banon - Actes Sud Junior © Anne-Lise Boutin

Guide du mieux vivre ensemble – Patrick Banon – Actes Sud Junior © Anne-Lise Boutin

Manifeste de la cause animale - édition Autrement © Anne-Lise Boutin

Manifeste de la cause animale – édition Autrement © Anne-Lise Boutin

anne-liseboutin_4

Libération © Anne-Lise Boutin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Louise Aleksiejew & Antoine Medes

mardi 11 octobre 2016

Louise Aleksiejew et Antoine Medes, récemment diplômés de l’option Art, chacun avec les félicitations, sont venus présenter leur travail de dessin à 4 mains aux étudiants de 3ème année design graphique. Louise et Antoine ont certes une pratique tout ce qu’il a de plus singulière et personnelle en peinture, dessin, volume… mais leurs atomes crochus pour l’illustration, la bande dessinée et les dispositifs narratifs les ont fait se rencontrer sur le papier.

 

“For he’s a jolly good fellow”, encre noire et crayon de couleur sur papier Arches, Louise Aleksiejew © 2016

“For he’s a jolly good fellow”, encre noire et crayon de couleur sur papier Arches, Louise Aleksiejew © 2016

"Les anthropomorphes", encre aquarelle sur papier arches, 65cm x 50cm, Antoine Medes © 2014

« Les anthropomorphes », encre aquarelle sur papier arches, 65cm x 50cm, Antoine Medes © 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 2 ans ils ont entamé une longue et fleurissante partie de ping-pong dessinée qui nourrit leurs univers graphiques, tel un laboratoire d’expérimentations intarissables. Le protocole est simple, une feuille de papier Arches de 25 cm x 15 avec une gouttière fixe d’un cm. Alternativement, le premier commence à s’emparer librement la première case et le second réplique avec l’espace restant à sa disposition. La réponse se fait par analogie formelle, dialogue sémantique ou simple association de couleurs, créant des diptyques intrigants et polysémiques.

 

pinpong_2014_1

“Ping-pong” – en cours, technique mixte sur papier Arches, 15 cm x 25 cm, Antoine Medes et Louise Aleksiejew © 2014

pingpong_2015_2

“Ping-pong” – en cours, technique mixte sur papier Arches, 15 cm x 25 cm, Antoine Medes et Louise Aleksiejew © 2014

pingpong_2014_3

“Ping-pong” – en cours, technique mixte sur papier Arches, 15 cm x 25 cm, Antoine Medes et Louise Aleksiejew © 2014

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rencontre le 21 avril 16h / Éléments de Banalyse

lundi 18 avril 2016

couvertureBanalyseRencontre autour de l’ouvrage Éléments de Banalyse, jeudi 21 avril à 16h

Édition de documents conçue et établie par Marie-Liesse Clavreul et Thierry Kerserho

éditions Le Jeu de la Règle – 38€

www.lejeudelaregle.fr

 

Cette première édition sur le mouvement banalytique paraît plus de vingt ans après le dernier Congrès des Fades. Fait remarquable dans cette époque d’accélération et de saturation : jusqu’à ce jour, excepté les banalystes eux-mêmes, rares ont été ceux qui ont pu accéder à quelque renseignement de première main et beaucoup d’autres ont sûrement cru que ce mouvement n’avait laissé que peu de traces. Tout semblait réuni pour que se forme un mythe auprès de quelques amateurs, sinon pour que s’affirme la perspective de l’oubli ; deux options que le présent ouvrage se satisferait de contrarier.

Le lecteur ne trouvera ici ni récit documenté ni discours savant sur le sujet, ce genre d’offre de médiation nous ayant paru contrevenir tout à la fois au style des mises en jeu que la banalyse avait elle-même pratiquées et aux modes de confrontation au « réel » auxquels elle invitait. Il trouvera uniquement de quoi appréhender, sur pièces, l’histoire de la banalyse : des documents originaux, dont aucun n’a évidemment été reproduit à titre illustratif.
Le présent recueil obéit à une construction simple : l’ordre de présentation retenu est strictement chronologique et la sélection des documents a été guidée par le souci de donner une intelligibilité interne à l’ensemble proposé. Gageons qu’une interrogation, surgissant ici à la lecture, découvrira ailleurs un élément de réponse. Il conviendra cependant de ne pas oublier que cet ouvrage n’a pu être composé qu’à partir des seuls documents conservés ou retrouvés dans les divers fonds d’archives banalytiques consultés, et que parmi plus de six-mille pièces recensées il nous a fallu opérer des choix, parfois sur fond de pénurie.

Ce recueil ne se nourrit donc pas de l’illusion d’épuiser son sujet. Et s’il entend rendre compte de ce que firent et inventèrent les banalystes entre 1982 et 1991, c’est par la variété des éléments qui le composent aussi bien que par leur montage, avec les rapprochements ou les laissés-en-blanc que celui-ci permet. Ainsi espère-t-il rendre tangibles les multiples déploiements du mouvement et les impasses qu’il a pu rencontrer. C’est aussi de cette manière qu’il aspire à redonner une actualité critique aux territoires défrichés à l’époque par la banalyse. Puisse-t-il encore inviter tout un chacun à se saisir aujourd’hui des virtualités collectives prometteuses dont elle était porteuse.
Quoi qu’il en advienne, on mesurera sûrement que, sachant, pour y avoir eu accès, ce que les archives de la banalyse recelaient, nous ne pouvions le garder pour nous.

Le 15 mai 2015,
Marie-Liesse Clavreul et Thierry Kerserho